Intervention

« Un toit, une toile » 2019

Projection documentaire / janvier 2019

Dans le cadre du Plan d’urgence hivernal (PUH), la Direction des affaires culturelles / Mission Cinéma et le Centre d’action sociale de la Ville de Paris ont demandé à la fabrique documentaire d’organiser six projections pour les sans-abris accueillis dans les gymnases parisiens durant l’hiver 2018-2019. Cette programmation, intitulée « Un toit, une toile », se décline ainsi :

– le 21 décembre 2018 au gymnase du 52 rue Hautpoul (Paris 19e). Le choix des sans-abris s’est porté sur le film « Buena Vista Social Club » de Wim Wenders.  Un aperçu visuel de la soirée ici.

– le 10 janvier 2019 au gymnase du Ronsard (Paris 18e). Le choix des sans-abris s’est porté sur le film « A voix haute » de Stéphane de Freitas et Ladj Ly.  Un aperçu visuel de la soirée ici.

– le 31 janvier 2019 au gymnase Pyrénées (Paris 20e). Les sans-abris ont pu voir le film « Libre » de Michel Toesca, sur la lutte de Cédric Herrou pour venir en aide aux réfugiés/migrants dans la vallée de la Roya, en présence du réalisateur qui a passé la soirée avec eux. La projection a été suivie d’une discussion micro en main avec les sans-abris. Un aperçu visuel de la soirée ici.

– le 21 février 2019 au gymnase de la Croix-Nivert (Paris 15e). Les sans-abris ont pu voir le film « Le Grand Bal » de Laetitia Carton. La projection a été suivie d’une discussion et d’une initiation au bal avec la danseuse chorégraphe Sylvie Tiratay (l’espace d’un geste). Un aperçu visuel de la soirée ici.

– le 14 mars 2019 au gymnase des Patriarches (Paris 5e). Les sans-abris ont pu voir, à leur demande, un film sur des sans-abris :  « Les Invisibles » (Louis-Julien Petit, 2018). Un aperçu visuel de la soirée ici.

– le 4 avril 2019 au gymnase Bourneville-Kellermann (Paris 13e). Les sans-abris pourront voir le film « Grande-Synthe : la ville ou tout se joue » de Béatrice Camurat-Jaud, sur la politique menée par le maire Damien Carême face à une confluence de crises économique, écologique et migratoire, en présence de la réalisatrice qui passera la soirée avec eux.

Les projections sont suivies d’une discussion avec le public.

[Image : Projection du 10 janvier 2019 au gymnase Ronsard (Paris 18e). Photo Benjamin Bibas]