Intervention

Ciné-Voisins :
le monde en bas de chez soi

Projections plein air / juillet 2017

N.B. : Reprogrammation de Faire kiffer les anges (Jean-Pierre Thorn, 1996) mercredi 22 novembre 2017 à 19h au Centre Paris Anim’ Curial (Paris 19e), dans le cadre du Mois du film documentaire.

Bienvenue à Ciné-Voisins / Le monde en bas de chez soi, premier festival de cinéma documentaire au pied des immeubles des portes de Paris 20e. Proposée par la fabrique documentaire, Zone Vive et Multi’Colors, notre programmation est une invitation estivale à descendre en bas de chez soi pour y partager les cultures du monde :  buffet participatif où chacun apporte ce qu’il veut à manger, courts métrages réalisés par des habitants du quartier, longs métrages qui racontent des aventures collectives.
Les trois films sélectionnés disent le meilleur de ce qui se passe sur la planète, à Kinshasa comme dans nos quartiers de banlieues ou de Paris : quand des gens viennent d’horizons différents et n’ont pas tous les atouts en mains pour réussir, décident de se réunir pour agir ensemble et vivre mieux !
Festival de quartiers, Ciné-Voisins est aussi une invitation à tous les Parisiens et habitants des communes limitrophes du 20e : à venir partager un repas, à voir des bons films, à découvrir une partie de la ville qu’ils ne connaissent peut-être pas et qui pourtant est la leur autant que la nôtre. Bienvenue à Ciné-Voisins !

Avec le soutien du Commissariat général à l’égalité des territoires, de la Ville de Paris, de la Mairie du 20e, du Conseil de quartier Saint-Blaise, de Paris Habitat.

Merci à l’Equipe de développement local des Portes du 20e, au Centre Paris Anim’ Louis Lumière, à l’association Plus loin, à notre partenaire technique Loca-Images.

Projections gratuites, buffets participatifs (apportez vos plats à partager !)

Samedi 8 juillet, square Léon Frapié
La Cour de Babel

– 20h : buffet participatif
– 21h30 : projection de La Cour de Babel (Julie Bertuccelli, 2014), précédé d’un court métrage réalisé par les habitant/es des portes du 20e.
Partenaires : Zone Vive, Maison des Fougères, Espace Paris Jeunes, Global, Déclic Alpha

Maryam, qui vient de Libye et qui habite à Paris, s’avance et écrit son nom au tableau. D’autres adolescents lui succèdent et écrivent les mêmes informations dans leurs langues natales : l’arabe, l’ukrainien, le chinois, le sri-lankais, le wolof. Ils disent «bonjour» dans la langue du pays qu’ils viennent de quitter. Tous font partie d’une classe d’accueil implantée au collège de la Grange-aux-Belles, dans le 10e arrondissement de Paris, constituée pour les élèves nouvellement arrivés en France. La cinéaste Julie Bertuccelli et son équipe y ont posé caméra et matériel vidéo pendant l’année scolaire 2011-2012…

Samedi 15 juillet, square d’Amiens
Benda Bilili !

– 20h : buffet participatif
– 21h30 : projection de Benda Bilili ! (Renaud Barret et Florent de La Tullaye, 2010), précédé du court métrage Le Foyer (Samba Doucouré, 2016), lauréat des prix du jury et du public du 7e Festival du film d’habitant/es (Centre Paris Anim’ Louis Lumière, juin 2017).
Partenaires : Multi’Colors, Paris Habitat, Conseil citoyen

Staff Benda Bilili («Au-delà des apparences») est un groupe de musiciens, stars du ghetto de Kinshasa, en République démocratique du Congo. Les artistes écument la ville. Cinq d’entre eux, paraplégiques, sont en fauteuils roulants customisés façon Mad Max, jouant sur des instruments faits de bric et de broc. Les premières répétitions, les doutes et quelques péripéties vont vite laisser la place à un franc succès, qui amènera le groupe à jouer dans les festivals du monde entier. Mais le véritable triomphe de ces huit hommes aura été de déjouer les pièges de la misère et de la rue et de trouver, dans la musique, la force d’espérer une vie meilleure…

Vendredi 21 juillet, prairie Python-Duvernois
Faire kiffer les anges

– 20h : Disco Salade ! (buffet participatif)
– 21h30 : projection de Faire kiffer les anges (Jean-Pierre Thorn, 1996), précédé de deux deux diaporamas sonores de la série « Quels métiers pour un jardin ? » réalisés par des enfants de l’association Multi’Colors et par un court métrage « Fabrique ta parole » réalisé par les associations Curry-Vavart et Multi’Colors.
Partenaires : Multi’Colors, Curry-Vavart

Depuis trente ans, du Bronx aux Minguettes, dans les souterrains des villes et leurs banlieues, s’est imposé un mouvement artistique rebelle, le « Mouv’ Hip Hop » qui, à travers « graffs », « rap » et danse permet à toute une jeunesse exclue de dire : « J’existe ! ». Qui étaient les pionniers de ce mouvement ? Leurs parcours, leurs rages, leur rêves, leurs espoirs ? Qu’est-ce qui a fait que toute une génération – qui se vivait comme « grillée » – se reconnaissait dans l’énergie particulière de cette culture ? Un voyage initiatique à la rencontre de quelques uns des personnages de cette aventure artistique de la rue à la scène, des caves des banlieues aux premières Rencontres nationales de danses urbaines de La Villette en 1996.

Télécharger le programme 4-pages Ciné-Voisins en .pdf

Ciné-Voisins